LES CHAPITEAUX DE LA CATHEDRALE DE LESCAR

                                     

Visite virtuelle de la Cathédrale

Texte et Photos: Claude Leplaideur

 Version pdf:

Chapiteaux.pdf 1  Chapiteaux.pdf 2  Chapiteaux.pdf 3  Chapiteaux.pdf 4

  Version html:

LES SCENES RELIGIEUSES

LE FESTIN D'HERODE

De très nombreuses représentations se rapportent à la mort de Saint Jean-Baptiste. L'épisode est raconté par Saint Matthieu au chapitre 2 de son évangile. Les scènes les plus souvent représentées sont : la danse de Salomé,la décollation de Jean-Baptiste et la présentation de la tête sur un plateau. D ans la cathédrale de Lescar deux chapiteaux romans évoquent ces scènes:

Au centre le roi Hérode est attablé. Devant, Salomé danse (mais les sculpteurs de l'époque ne maîtrisaient pas encore la perspective ).

A droite, brandissant un glaive, l'exécuteur tient Jean-Baptiste

par les cheveux pour lui trancher la tête

Salomé remet à sa mère Hérodiade la tête de Jean-Baptiste. Car c'est Hérodiade , l'épouse du roi , qui a demandé la tête de Jean-Baptiste par l'intermédiaire de sa fille.

Sur le deuxième chapiteau, la scène de la danse de Salomé est la même, toutefois le Roi Hérode y est beaucoup plus jeune.

Les scènes de la décollation et de la présentation de la tête sont inversées.

LE CHRIST EN MAJESTE

"Le Christ en Majesté" est une représentation très fréquente dans l'art religieux.
Le Christ est assis sur un trône,tenant une bible dans sa main gauche et bénissant de sa main droite.
Sur le chapiteau de la Cathédrale de Lescar, le Christ en Majesté est entouré de trois personnages : deux à sa gauche dont l un a une curieuse attitude, pensive ; et à sa droite un ange au regard impressionnant.
Les mains du Christ reposent sur une bible ouverte mais il ne fait pas le geste de bénédiction. Peut-être parce que ce geste a été reproduit sur le chapiteau qui se trouve juste en face et qui s'intitule "Le Christ bénissant".


LE CHRIST BENISSANT

Le Christ a tous les attributs du Christ en Majesté et il est entouré de 5 personnages qui sont sous le signe de sa bénédiction.
Ces 5 personnages tiennent un livre,probablement la Bible,et sont tous auréolés.
On peut donc penser qu'il s'agit d'apôtres.

L'un des personnages se distingue des autres.Il ne porte pas la barbe et il fait un geste de la main.

LE PROPHETE HABACUC

Habacuc ne fait pas partie des grands prophètes,mais ce n'est pas un hasard si il est représenté juste en face du chapiteau de "Daniel dans la fosse aux lions" car la Bible raconte que le roi de Babylone ayant fait jeter le prophète Daniel dans la fosse aux lions,l'ange de Dieu aida Habacuc à porter un repas à Daniel.
L'épisode est miraculeux,car l'ange prend Habacuc,qui est alors en Judée,par les cheveux,et l'emporte jusqu'à Babylone «
où il le posa sur le bord de la fosse dans l'impétuosité de son souffle ».

Un ange est bien représenté, tenant Habacuc par les cheveux.

Deux autres personnages ont été ajoutés.

DANIEL DANS LA FOSSE AUX LIONS

L' épisode est raconté dans la Bible au chapitre 6 du Livre du prophète Daniel.

Dommage que la tête du lion ait été cassée mais on peut imaginer l'allure de l'animal en lisant le prophète : "mon Dieu a envoyé son ange,il a fermé la gueule des lions".

ADAM et EVE

CAÏN et ABEL

Il est intéressant de trouver dans un même ensemble la représentation des deux premières générations humaines,selon la Bible : Adam et Eve à côté de leurs enfants Caïn et Abel.

Adam et Eve se détournent l'un de l'autre,séparés par le serpent qui s'enroule autour de l'arbre de Vie. Caïn et Abel se penchent vers leur mère. A la gauche d' Eve un autre personnage,à peine visible, a été ajouté.

A côté d' Adam, malheureusement défiguré, se tient un ange levant une épée.Il s' agit peut-être de l' illustration du texte biblique qui déclare :

" Dieu bannit l' homme et il posta devant le jardin d' Eden des chérubins et la flamme du glaive fulgurant pour garder le chemin de l' arbre de Vie."

Derrière Caïn et Abel un ange reçoit un présent des mains d' un jeune homme. Il s' agit probablement d'Abel dont Dieu agréa l' offrande alors qu' il repoussa celle de Caïn .

LE SACRIFICE D' ABRAHAM et L' ADORATION DES MAGES

Ces deux chapiteaux sont en haut des piliers du choeur de sorte qu il est difficile de bien les observer.

LE SACRIFICE D' ABRAHAM

Abraham, patriarche, prophète et ami de Dieu est le père commun des croyants appartenant aux trois religions monothéistes.Le Coran attribue à Abraham un rôle de premier plan car il n' était ni juif ni chrétien mais il était un vrai croyant soumis à Dieu. Abraham a une double descendance : Ismaël qu' il eût avec Agar,la servante de sa femme Sarah, pour assurer sa descendance et Isaac que lui donna Sarah alors qu elle était déjà très âgée. Il fut prédit à tous deux une grande descendance : « C' est par le nom d' Isaac que sera appelée ta race. Quand au fils de ta servante je ferai de lui une nation puisqu' il est de ta race. » (G enèse XXI ,12) La tradition attribue à l' un la descendance juive et à l' autre la descendance arabe. Dans la religion chrétienne
l' épisode du sacrifice se trouve au chapitre 22 de la Genèse et il est intéressant de comparer le texte avec la représentation qui en est faite.

Abraham tient Isaac par les cheveux et lève le couteau sacrificateur.

L' ange de Dieu vient retenir le geste d' Abraham pour empêcher le sacrifice. Un bélier se trouve opportunément là pour être immolé à la place de l' enfant.

L' ADORATION DES MAGES

D' un côté un ange annonce à trois bergers la naissance du Sauveur.

De l' autre côté se trouvent les trois rois mages et l' étoile représentant "l' astre qu' ils virent se lever "; mais ce qui attire l' attention c' est le tableau central :Marie est seule avec l' enfant qui n' est déjà plus un nouveau-né et tous deux lèvent les yeux vers le ciel pour rendre grâce !

LA FUITE EN EGYPTE

Seul l' Evangéliste Saint Marc en parle dans un court récit pour faire référence à l' Ancien Testament qui annonçait , en parlant de D ieu :"d' E gypte j' ai appelé mon fils"

Ce chapiteau est daté du XIX ème siècle et on voit la grande différence de sculpture avec les chapiteaux du Moyen Âge.

TETRAMORPHE

Le Tétramorphe ou « Quatre vivants » représente les 4 symboles ailés servant d' emblêmes aux 4 évangélistes : le lion pour Marc,le taureau pour Luc, l' homme pour Matthieu et l' aigle pour Jean. Ils accompagnent souvent le Christ en Majesté comme c' est le cas ici.

L ' ANNONCIATION

Chapiteau du XIX ème siècle , sommaire , qui semble inachevé.

LES BESTIAIRES

Très répandus dans l' art roman les bestiaires de la cathédrale de Lescar ne sont pas nombreux. Ils méritent toutefois d' être observés et examinés car ce monde étrange et fantastique du Moyen Âge reste fascinant.

AUTRES CHAPITEAUX et SCULPTURES

L' art roman est d' une grande pureté.Sans vouloir être exhaustif de tout le contenu de la cathédrale , quelques images sont là pour rappeler l' intérêt de ce qui s' y trouve.

Les chapiteaux